Twin Riders Club - J'ai testé pour vous un twin de Milwaukee

Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
jeudi 04 juin 2020, 01:52:00

Accueil | Forum | Aide | Photos | Facebook | Braderie Facebook | Identifiez-vous | Inscrivez-vous
Twin Riders Club  |  Blabla moto et autre  |  Blabla moto et autre  |  blabla moto  |  Sujet: J'ai testé pour vous un twin de Milwaukee
Pages: [1] | En bas Imprimer
Auteur Sujet: J'ai testé pour vous un twin de Milwaukee  (Lu 787 fois)
Desmo4
Jr. Member
**
Hors ligne

Messages: 160


« le: samedi 13 octobre 2018, 23:35:34 »

Depuis deux semaines que j'avais pris rendez-vous, je piaffais d'impatience à l'idée de chevaucher un twin de Milwaukee. :S:
C'était donc aujourd'hui à 14h30 que je me suis rendu à la concession au Shield orange et noir de Pérignat les Sarlièves.

Déja en rentrant, je tombe sur mec d'un age certain avec un gilet en cuir à franges, je m'adresse à lui croyant avoir à faire à un vendeur, et bien non c'était un client, ça nous a bien faire rire tous les deux  :D

Le vendeur lui, il m'attendait derrière son comptoir, la petit trentaine une coupe de Hypster avec la chemise à carreaux qui va bien.
C'est en signant la décharge que je lis que l'essai a une durée limitée de 15 mn   :nul:
Moi qui avait dans le sac à dos toute la panoplie de caméra et le drône pour filmer la bête sur toutes les coutures, j'ai juste fait une vidéo avec la caméra sur le casque, mais inexploitable car la caméra était mal orientée.
Pas si grave en fait, j'en ai  tout de même profité, pas longtemps mais ça m'a suffit :lol:

Déjà, le gars t'explique comment démarrer la bête, le fait que les clignotants sont chacun de leur coté sur les deux commodos et à extinction automatique.
Le GPS pour la navigation, en 15 mn, je ne suis pas sorti des sentiers battus :tir:  il ne s'est pas attardé.


Je n'ai pas mis la musique pensant profiter du chant du twin, et bien non  :sniff: , rien,  silence radio.
En fait d'origine, ça fait pas plus de bruit qu'une BMW ;)   Une fois libérer, ça chante et ça pête les tympans de tout le monde...

Le vendeur m'a aussi expliquer le sélecteur avant pour passer la première, et le sélecteur arrière pour passer les autres vitesses.
Le sélecteur de devant, il est vraiment devant, je l'ai chercher plusieurs fois. (Tout ça pour pas abimer tes tiags)

Une fois la bête démarrée, je m'assoie sur la moto, ou dans la moto parce que c'est comme un fauteuil.  A coté, le MTS c'est un strapontin.
J'enclenche la première, et en avant. Le premier virage au pas fut large très large... pas trop envie de pencher au ralenti de peur d'être emporté par le 380 kg de l'engin.


Sur les conseils du vendeur, je rejoins l'autoroute, je sors pour prendre le contournement de Cournon et du Cendre, je pousse jusqu'au Martres de Veyre, et demi tour pour un retour par le même chemin.
Le moteur  est souple, pas besoin de pousser au delà de 4000 tr, tu passes le rapport supérieur à 3000 trs, comme un diesel en fait :|


A premier freinage, tu te demandes si ça va s'arrêter et là, surprise les pinces avant suffisent à stopper l'engin, de toute façon, la pédale de frein arrière était trop en avant pour que je la choppe.


En ligne droite, tu ouvres et ça dépasse rapidement les vitesses prohibées, mais ça reste raisonnable.  Y'a du poids à bouger tout de même.
Les seules courbes un peu serrées que j'ai prises étaient des rond-points, et je vous l'avoue je les ai franchis piano parce que la garde au sol est limitée.
Je n'ai pas fait frotter, et je les ai passé au pas en troisième. Comme une fleur.

J'ai donc ramené la légende à sa concession, en m'y reprenant à deux fois pour réussir à rentrer sur le parking.
J'appréhendais les virages serrés, la tête de fourche énormes, les pieds trop en avant, je sais pas.
Je l'ai garée en épis devant le bouclard, et j'ai tenté de retrouver le point mort...  j'ai fini par couper le contact en je ne sais quelle vitesse :rir

J'ai rendu les clés (le badge) à mon hipster de vendeur, qui a commencé à me faire l'article.
J'ai bien aimé sa remarque: "Une Harley, c'est pas fait pour rester d'origine".
Et oui, c'est à Harley que l'on doit cette manie de fournir tout un choix d'accessoires afin de faire Ta propre moto, l'unique, la tienne à toi.
DUCATI tente bien la même démarche, mais on est habitué.

Chez HD, tu peux carrement tout refaire, tout est permis tant que tu as les dollars pour payer :tir:

Bilan:  ça c'est fait :top:

+ Une gueule qui te fait te prendre pour Jax TELLER
+ Un confort digne du canapé de ta salle à manger
+ Un moteur qui tracte tout ce qu'il sait ( 1750 cm3)
+/- Pas de vibration...  Elle est ou légende là :?:  :?:
- Un bruit asseptisé
- Une maniabilité au pas genre paquebot, mais gros paquebot ( on doit pouvoir s'habituer, moyennant quelques séances de muscu)
- Le prix, mais vu que je vais pas en acheter, c'est pas grave

Une moto pour aller au bout du monde pépère en écoutant de la musique comme dans son salon, mais avec beaucoup de lignes droites  :pouce:
IP archivée
Lorsque l'on atteint l'extrémité de la route, on découvre au bout du compte que la vitesse ne prend sa signification que dans le virage


alain74
Sr. Member
**
Hors ligne

Messages: 800


« Répondre #1 le: mercredi 17 octobre 2018, 18:05:07 »

que dire rien  ;D ;D ;D ;D ;D
IP archivée
Desmo4
Jr. Member
**
Hors ligne

Messages: 160


« Répondre #2 le: mercredi 17 octobre 2018, 23:22:53 »

Va en essayer une pour de rire, comme moi  ;)
IP archivée
Lorsque l'on atteint l'extrémité de la route, on découvre au bout du compte que la vitesse ne prend sa signification que dans le virage


Pages: [1] | En haut Imprimer 
Twin Riders Club  |  Blabla moto et autre  |  Blabla moto et autre  |  blabla moto  |  Sujet: J'ai testé pour vous un twin de Milwaukee
 
SMF 2.0.13 | SMF © 2011, Simple Machines
SimplePortal 2.3.5 © 2008-2012, SimplePortal

Twin Riders Club, J'ai testé pour vous un twin de Milwaukee - Theme by Mustang Forums